ART

03 avril 2012

Anne Linderberg

Partager l'article sur :

Installation en jeu de lumières et en fils
L’artiste Anne Linderberg a travaillé à partir de constats de neurologues qui ont mis en avant le fait que les pulsions primaires, la peur, l’anxiété, les comportements compulsifs etc… sont générés par une partie unique de notre cerveau.

Anne Linderberg a donc voulu jouer avec cette partie du cerveau en créant dans tous ses projets un univers immersif, rythmé et abstrait. Ses installations de grandes tailles jouent sur les pulsations du cœur et la perception optique du spectateur, ce qui joue avec nos instincts primaires.

Elle voit son travail comme des autoportraits, ce sont des pulsions, des envies qui viennent du plus profond de son être. Cela faisait longtemps que nous n’avions pas vu d’esprit si peu torturé, si féérique.

Chaque projet est un jeu de fils de perception, d’ombres, d’espace et, les couleurs choisies nous guident vers son univers dans lequel le spectateur se fond.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *