MARKETING

06 janvier 2016

(Re)voir son entreprise avec le Business Canvas

Partager l'article sur :

Le Business Canvas est une représentation graphique et organisée de votre business plan. C’est un outil qui se compose de 9 blocs interdépendants et qui vous permettra d’identifier les points clés de votre projet ou de votre entreprise, à qui elle s’adresse, de quoi elle dépend mais aussi quelles sont ses forces. Plus maniable qu’un business plan, il vous permettra tout au long de votre projet de comprendre et d’améliorer votre stratégie. Pour l’histoire, il a été élaboré par Alex Osterwalder, un auteur indépendant titulaire d’un Phd d’HEC Lausane.

 

Ci dessous un Business Canvas :
Modèle du Business Canvas

 

1. POURQUOI FAIRE UN BUSINESS CANVAS ?

Tout d’abord parce que cela vous permet de formaliser vos idées. Il est particulièrement important de poser sur papier (ou sur ordinateur) nos concepts, nos idées, nos modes de fonctionnement.

Grâce au Business Canvas, vous pourrez repousser les limites de votre projet en identifiant clairement ce que vous proposez, pour qui et pour quoi ! Faites un premier Business Canvas, puis challengez votre projet, testez le, réfléchissez aux opportunités, à ce qui va vous différencier puis améliorez le.

Ce modèle doit être ajusté à chaque changement au sein de votre entreprise et/ou de son environnement. Pas question de n’en faire qu’un seul en début de projet et de le laisser de côté. Il faut se pencher dessus régulièrement.

 

2. LES 9 BLOCS DU BUSINESS CANVAS

 

Nous allons voir les 9 blocs du Business Canvas et ce à quoi ils correspondent.

 

 

• Proposition de valeur :

 

Qu’est ce qui rend votre produit meilleur que les autres ? Pourquoi votre segment client va-t-il acheter votre produit ? Peut être que votre produit est “nouveau” qu’il utilise une nouvelle technologie ou même qu’il s’agît d’une nouvelle technologie. Il peut être plus performant que les autres, être plus personnalisé, plus design, moins cher, qu’il fait prendre moins de risque à vos clients. Prenons l’exemple d’amazon. Leur proposition de valeur est que vous pouvez trouver tout de “a” à “z” sur leur site (d’où la flêche en forme de sourire partant du “a” et allant jusqu’au “z”)

 

• Segments clients :


La pièce maîtresse de votre projet. Sans client, même le meilleur projet du monde ne résiste pas. Ne commettez pas l’erreur de penser que “tout le monde” est votre client, ce n’est pas vrai !!! Il faut donc identifier précisément votre segment de clients.
Voici quelques pistes de réflexion : Pour particuliers ou entreprises ? Localisation géographique ? CSP ? Tranche d’âge ? Style de vie ? Comportement d’achat ? Etc… Il faut que vous connaissiez votre clientèle, que vous la compreniez et que vous répondiez à ses attentes.

 

• Canaux de distribution :

Maintenant que vous avez une proposition de valeur et que vous savez à qui vous allez vendre votre produit, comment allez vous le vendre ? Que font vos concurrents et que pouvez vous proposer de mieux ? Votre produit est il plus apte à être proposé en magasin physique ou sur internet ? Y aura t il un SAV à mettre en place ? Il faut que vous sachiez par quel moyen votre produit sera le plus facilement vendable.

 

• Relation client :

 

Comment allez vous vous adresser à vos clients ? Vous ne vous adresserez pas de la même manière si votre cible est les jeunes, 15 /25 ans, fans de manga que pour une cible de CSP+ habitant en périphérie urbaine. Selon votre segment de clients, vous ne leur proposerez ni le même service ni de la même façon.

 

• Revenus :

 

Il faut que vous déterminiez quelle sera votre politique de pricing. Votre projet peut fonctionner sous forme d’abonnement ou de paiement au coup par coup, vos paiements seront peut être décalés à la fin de mois. En fonction de cela, vous pourrez déterminer votre BFR et votre besoin en flux de revenus.

 

• Ressources clés :

 

De quoi avez vous besoin pour créer votre activité ? De locaux spacieux, d’ordinateurs, d’internet, de matières premières… Faites la liste de toutes les ressources dont vous aurez besoin et essayez aussi précisément que possible de les budgetter.

 

• Activités clés :

 

On comprend les activités telles que la logistique, la gestion du site web, la production etc. La seule question est : Si je ne fais pas cette activité, est ce que mon projet est toujours viable ? Si la réponse est non, alors c’est une activité clé.

 

• Partenariats clés :

 

Il faut également connaître vos ressources externes clés, celles dont vous n’avez pas les compétences mais qui vont faire que votre projet sera viable. Par exemple, vous souhaitez vendre des produits hightech via un site marchand. Vos ressources clés vont être (liste non exhaustive) : les fabricants de smartphone, L’agence de communication qui va réaliser votre site internet, vos newsletters, vos mailing, vos publicités etc, vos sociétés de livraison etc.

Il faut que vous compreniez l’ensemble des rouages qui vont faire fonctionner votre entreprise.

 

• Coût de structure :

 

Il n’est pas nécessaire de connaître les coûts exacts de ce que votre structure va engendrer (même s’il peut être très utile de le savoir) mais plutôt de cerner quels sont les coûts majeurs de votre structures et s’ils sont fixes ou variables, quelles sont les activités et les partenaires qui vous coûteront le plus cher.

 

Vous avez maintenant quelques clés pour réaliser correctement votre Business Canvas. N’hésitez pas à nous consulter si vous avez des questions ou si vous souhaitez être accompagnés dans la réalisation de votre Business Canvas.

 

Cet article à été rédigé avec l’aide de Benjamin Lattron de la société Publicite moi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *