MARKETING

06 janvier 2016

Préparer son salon professionnel

Partager l'article sur :

preparer son salon professionnel

 

En France, il se déroule chaque année plus de 900 salons professionnels, pas simple de s’y retrouver ni de s’y préparer. D’autant plus que cela reste un investissement souvent conséquent (location du stand, création de kakemonos, de flyers etc.). Je vais essayer de vous donner quelques pistes de réflexion pour choisir votre salon et pour bien vous préparer.

LES ÉTAPES POUR RÉUSSIR SON SALON

 

1. CHOISIR SON SALON

 

Plusieurs paramètres sont à prendre en compte pour bien choisir son salon.

• Tout d’abord, vérifiez qui sont les autres participants, ne vous précipitez pas, les autres entreprises présentes sont un bon indicateur de la qualité d’un salon. Si trop de type d’entreprises sont représentées, faites attention.
• Vérifiez sur le site de l’OJS (www.ojs.asso.fr) les chiffres et les statistiques réels du salon auquel vous souhaitez prendre part.
• L’ancienneté et le sérieux du salon doivent être regardés. Un salon trop jeune aura des avantages de prix mais peu de reconnaissance et inversement pour un salon reconnu. Faites en fonction de vos ressources et votre stratégie.
• Le prix d’entrée peut être un indice de qualité du public. Un visiteur qui aura payé sera là pour faire du business et non pas pour se balader.
• Prévoyez à l’avance. Envoyez une personne visiter un ou plusieurs salons avant de faire le choix d’y participer.

 

2. DÉFINIR UNE ÉQUIPE DÉDIÉE

 

Une fois le salon professionnel choisi, il faut savoir quelles ressources humaines vous allez envoyer et définir vos objectifs. Vous devez préparer votre discours en amont, connaître les objections possibles a votre présentation/produit et ne jamais être pris au dépourvu. Je vous recommande de choisir un chef de projet qui aura la tâche de préparer votre salon, d’organiser l’événement et sa logistique. Il devra choisir une équipe compétente pour se rendre sur place, présenter et négocier votre produit. Donner des responsabilités c’est aussi impliquer son équipe dans la société et, une personne impliquée est une personne qui travaille mieux, faites appel au volontariat.

 

definir une equipe pour son salon professionnel

 

 

3. DÉFINIR DES OBJECTIFS

 

Définissez vos objectifs, chiffrez les au besoin et écrivez les. Puis, demandez vous comment les réaliser, avec quel medium ?

Par exemple :

• Si vous souhaitez présenter votre société qui débute son activité, veillez a avoir des supports de communication tels qu’une plaquette de présentation qui appuiera le discours de la personne en charge de votre stand.
• Vous présentez un nouveau produit, travaillez avec les forces de votre entreprises et ne laissez pas un prospect repartir sans une carte de visite ou un dépliant.
• Vous souhaitez vous démarquer par rapport à la concurrence. Adoptez une autre façon de communiquer que les autres entreprises, rendez vous visible. Si tout le monde a des kakemonos verts, choisissez de travailler sur fond blanc ou bleu.
• À chaque objectif que vous vous fixez, adaptez vos supports de communication et gardez en tête qu’il faut être visible. Préférez travailler avec une agence de communication qui saura vous aiguiller dans votre démarche. En France, il se déroule chaque année plus de 900 salons professionnels, pas simple de s’y retrouver ni de s’y préparer. D’autant plus que cela reste un investissement souvent conséquent (location du stand, création de kakemonos, de flyers etc.). Je vais essayer de vous donner quelques pistes de réflexion pour choisir votre salon et pour bien vous préparer.

 

4. LE BUDGET

 

Pour bien préparer votre salon il faut préparer votre budget et le maximiser. Un stand nu de 10 à 20m2 coûte entre 6000 et 15000 euros. S’ajoute l’aménagement, le mobilier, la décoration, les frais d’hôtel et de repas, la communication, les kakémonos, les dépliants, les leaflets etc.
Essayez au maximum de noter toutes vos dépenses avant d’y participer.

 

Communiquer sur son salon professionnel

 

5. COMMUNIQUEZ

 

Participer à un salon c’est bien, le faire savoir c’est encore mieux. N’oubliez pas de prévenir vos clients actuels que vous participez à un salon, appelez les 3 semaines avant le salon, et envoyez leur un email. Faites connaître votre participation dans la presse spécialisées, les médias locaux etc. Un salon doit être au minimum rentabilisé alors n’économisez pas vos efforts pour faire connaître votre participation.
Participez a des ateliers, donnez des conférences, participez a un maximum d’évènements en tant qu’expert. Vous devez prouver que vous êtes incontournable.
Mettez en place une stratégie et faites vous accompagner pour n’omettre aucun détail.

 

6. D’AUTRES SUPPORTS QUE LE KAKÉMONO

 

Comme je le disais plus haut, il faut que vos prospects ou clients ne repartent pas sans support de communication sinon ils tendront à vous oublier.

 

Liste des supports :
Un ou deux Kakemonos et un habillage pour votre stand, vos cartes de visites, des dépliants, des catalogues, des invitations, des flyers, des stylos au nom de votre société, des goodies. Les salons sont aussi un bon moment pour préparer des promotions ou des packs, vous devez trouver un moyen d’établir une première collaboration avec vos prospects.

 

Pour finir, je dirais qu’un salon est un gros travail et que, pour qu’il soit réussi il faut s’en donner les moyens. N’hésitez pas à vous faire accompagner dans votre démarche pour assurer la bonne réussite de cette opération.

 

Il faut penser ROI (return on investissement), si vous dépenser 10 000 euros pour un salon, faites tout pour qu’il vous en RAPPORTE LE DOUBLE.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *